Differences between revisions 23 and 24
Revision 23 as of 2018-02-09 09:35:52
Size: 4488
Comment: ajout crowdin
Revision 24 as of 2018-02-09 10:32:07
Size: 4667
Comment: ajout plateforme
Deletions are marked like this. Additions are marked like this.
Line 25: Line 25:
 * [[https://poeditor.com|POEditor.com]], une plateforme non-libre permettant de gérer des traductions en ligne et hébergeant aussi des logiciels libres (mais pas uniquement).

Gettext

Gettext est l'outil le plus utilisé pour permettre la traduction des logiciels libre. C'est un outil complet, qui permet de simplifier le travail des traducteurs et des développeurs. Il est utilisable avec la plupart des langages de programmation et des langues du monde.

Les outils d'édition de fichiers po

  • OmegaT, un logiciel libre d'aide à la traduction (TAO), écrit en Java.

  • Virtaal, un éditeur de traductions simple, mais assez complet.

  • Gtranslator, l'éditeur de fichiers po du projet Gnome.

  • Lokalize (ex-Kbabel), l'éditeur de fichiers po du projet KDE.

  • Poedit, un éditeur assez simple de fichiers PO (Unix, Windows).

Portails de traduction

  • Pootle, un portail permettant de gérer en ligne la traduction de fichiers po. Il peut s'auto-héberger

  • Weblate, un autre portail permettant de gérer en ligne la traduction de fichiers po. Il peut s'auto-héberger

  • Transifex, une plateforme non-libre permettant de gérer des traductions en ligne et hébergeant des logiciels libres (mais pas uniquement).

  • Crowdin, une plateforme non-libre permettant de gérer des traductions en ligne et hébergeant aussi des logiciels libres (mais pas uniquement).

  • POEditor.com, une plateforme non-libre permettant de gérer des traductions en ligne et hébergeant aussi des logiciels libres (mais pas uniquement).

Vérification orthographique

  • pofilter

  • acheck: recherche d'erreurs de traduction classiques et correction orthographique, spécifique à Debian mais peut probablement s'installer facilement sur d'autres distros

  • Macro pour po-mode, pour les utilisateurs d'Emacs. Lancer ensuite M-x po-ispell:

(defun po-ispell-next ()
  "Search the next entry to check"
          (po-find-span-of-entry)
          (let ((here (point)))
            (goto-char po-end-of-entry)
            (if (re-search-forward po-any-msgstr-block-regexp nil t)
                (progn
                  (goto-char (match-beginning 0))
                  (po-current-entry)
                  t)
              nil)))

(defun po-ispell ()
  "Check the spelling of the po file"
  (interactive)
  (save-excursion
    (save-restriction
      (let ((buffer-read-only po-read-only))
        (po-first-entry)
        (while (po-ispell-next)
          (po-find-span-of-entry)
          (ispell-region (+ po-start-of-msgstr-block 6) po-end-of-entry))))))
  • gettext-lint: autre solution, le contexte affiché est un peu petit.

  • pospell: fait partie du paquet spellutils, il peut théoriquement faire une vérification orthographique de vos fichiers .po, mais ne supporte pas les accents:

 pospell -n filename.po -p ispell -- %f

Android

Le SDK (Software Development Kit) d'android permet de facilement créer des applications multi-lingues. Le programmeur doit créer un fichier strings.xml dans la langue principale et les traducteurs l'utilisent comme modèle pour leur langue.

Les outils d'édition de fichiers xml

  • Stringlate, une application android libre pour traduire des applications android hébergées sur un dépôt git. Elle permet aussi d'envoyer ses traductions directement si le projet est sur github.

Heberge par Ikoula